01. Déc, 2021

Sandra Caduff travaille depuis 2013 chez IMK SA. Arrivée en tant qu’assistante, celle qui est mère d’une petite fille est aujourd’hui à la tête du deuxième plus grand département de l’entreprise en tant que Lead Office Management.

Sandra, cela fait maintenant plus de huit ans que tu travailles dans le domaine du Office Management chez IMK SA. Comment es-tu au juste arrivée à l’Institut?
J’ai fait un apprentissage commercial chez Foire Suisse SA, l’actuel MCH Group. Au cours d’une rotation à travers différents départements, je suis arrivée au Congress Center et c’est ce qui m’a à vrai dire le plus plu. Assez rapidement après mon apprentissage, j’ai alors suivi une formation complémentaire de planificatrice en communication. Après être passée par une entreprise d’agencement de stands pour foires et salons et par un groupe pharmaceutique, je suis arrivée chez IMK SA, parce que je voulais à nouveau travailler dans une entreprise plus petite et que l’un de mes précédents supérieurs y travaillait dans le département des congrès. Mais je dois l’avouer: mon arrivée a été quelque peu cahoteuse.

Qu’entends-tu par là?
Le propriétaire gérant Harald Grossmann m’a appelée peu après que j’ai déposé mon dossier de candidature. Mais au téléphone, sa voix ressemblait à celle d’une de mes connaissances. J’ai donc cru que cette personne me faisait marcher. Lorsque j’ai finalement compris que c’était bel et bien Harald Grossmann au téléphone, je me suis bien entendu sentie terriblement gênée. Mais j’ai en fin de compte quand même décroché le poste et depuis lors, j’ai droit à cette histoire lors de chaque entretien annuel (rire).

Quelle était alors précisément ta fonction chez IMK SA?
Je soutenais les Office Managers en tant qu’assistante et étais responsable de la permanence téléphonique. Il était parfois assez difficile de garder une vue d’ensemble, d’autant plus que le champ d’activités d’IMK SA était déjà relativement vaste à l’époque et que j’étais la seule assistante dans le département Office. Je me suis ensuite de plus en plus vue confier mes propres projets et mandats et j’ai finalement été promue Office Manager. Aujourd’hui, je dirige le département Office, qui compte actuellement six collaborateurs, en tant que Lead Office Management.

D’assistante à responsable d’équipe. C’est un parcours impressionnant.
Merci beaucoup. Je suis reconnaissante pour les nombreuses opportunités qui se sont offertes à moi chez IMK SA. Je pense que ce cheminement a amélioré ma compréhension de l’entreprise, de l’équipe et des nombreuses tâches. La plupart des choses qui se présentent aujourd’hui dans les affaires courantes, je les ai en effet déjà vécues personnellement. Lorsque notre assistante me parle d’un défi, je comprends bien ce qu’elle veut dire et je sais comment nous pouvons la soutenir au mieux, car j’ai moi-même un jour été assistante. Mais en même temps, il est important pour moi que tous les membres de l’équipe Office puissent travailler de manière autonome, sans que je donne des instructions détaillées, ni même que je vérifie les différentes tâches accomplies. Ce n’est absolument pas dans mon intérêt ni dans celui de l’entreprise.

Qu’apprécies-tu particulièrement dans ton travail?
D’une part, sans aucun doute la collaboration étroite et amicale au sein de l’équipe et avec nos clients, dont je m’occupe pour la plupart déjà depuis plusieurs années. D’autre part, on ne s’ennuie jamais chez IMK SA, car nous évoluons dans un environnement dynamique et trépidant et devons sans cesse nous adapter. Par ailleurs, j’apprécie la grande marge de manœuvre que l’on a chez IMK SA. Cela me permet de m’épanouir personnellement et de ne pas faire du sur-place.

Tu es devenue mère en 2019 et après ton congé de maternité, tu es revenue travailler à temps partiel chez IMK SA. Aujourd’hui, tu as un taux d’occupation de 60 pourcents. Comment cela se passe-t-il pour toi?
Pour moi, il était clair depuis le début que je ne voulais pas être une maman à temps plein, mais que je voulais poursuivre ma carrière après la naissance de ma fille. Après six mois de congé de maternité, je suis donc revenue dans l’entreprise et la reprise s’est très bien passée. Aujourd’hui, j’ai le sentiment que j’arrive le plus souvent à bien concilier mes devoirs de mère et mon travail.

Comment y arrives-tu?
Certains facteurs entrent sans aucun doute en ligne de compte. Mon mari joue bien sûr un rôle tout à fait déterminant. Nous nous complétons bien et nous soutenons mutuellement. En plus, nos deux familles vivent à proximité et sont ravies de s’occuper spontanément de notre fille de temps à autre. Par ailleurs, cela facilite grandement les choses que les dates des réunions auxquelles je participe soient déjà connues vers la fin de l’année précédente. Cela nous permet de bien nous organiser à la maison, mais aussi au sein de l’équipe. Et s’il y a une fois véritablement un empêchement et que je ne peux pas assister à une réunion, alors nous trouvons une solution adéquate au sein du département. L’alternance entre travail et famille me fait du bien et je suis très satisfaite d’être une maman active, même si c’est parfois un grand défi.

Retour

Copyright 2022 IMK AG | All Rights Reserved